Mon histoire

Je viens de subir ce 18 mars une deuxième greffe de 2700 FUT (méthode bandelette) à Ottawa.
J’avais déjà reçu 1100 greffons FUT à Montréal en janvier 2012.

Mon choix de cette clinique a été basé en partie par l’expérience d’un jeune Français (Frontal Tool) qui a reçu 3500 FUT il y a quelques années et qui l’a raconté longuement sur un autre forum avec plusieurs photos très convaincantes.

Ma calvitie a débuté il y a fort longtemps, à 21 ans, elle a ralenti dans la vingtaine et la trentaine grâce aux shampooings médicamenteux (eucalyptus, goudron végétal, germes et soufre) mais elle avait beaucoup progressé ces dernières années. Je songeais à la greffe depuis au moins 15 ans.

J’ai eu une première greffe à Montréal, pas chez Rahal (1100 FUT, donc résultats très limités) en janvier 2012, soit 14 mois avant celle de Rahal. Que de bons mots pour mon médecin montréalais mais sensiblement plus cher.

En outre, à la Clinique Rahal le personnel se montre beaucoup plus attentionné en général.

Dans les semaines précédentes, des membres du personnel de Rahal m’ont fourni beaucoup d’information à propos de l’opération, et ils montrent une grande disponibilité pour toute question que je pourrais avoir.

Mon médecin montréalais (3000+ greffes en 20 ans d’expérience) fait TOUT lui-même (sauf le découpage des folllicules bien sûr), alors que chez Rahal plusieurs personnes sont impliquées.
En outre, ce n’est pas Rahal lui-même qui m’a opéré mais Dr Pires (d’origine portuguaise mais aussi francophone) mais Dr Rahal n’était jamais très loin pendant l’opération.

Enfin, ce n’est pas Dr Pires qui a implanté mes greffons, mais une dame dont le nom m’échappe.

La cicatrice va presque d’une oreille à l’autre en suivant la courbe de l’occiput.
Donc elle fait peur sur le coup, mais j’ai confiance que ça va s’arranger.
Pas de douleur significative, pas d’enflure.
La cicatrice de Montréal est devenue presque complètement invisible après quelques mois.
Au pire, pour ceux qui le souhaiteraient, ça se corrige avec un maquillage permanent ou semi permanent pour 500$.

Deux remarques:

1. Je prévoyais faire 2000 FUT (mes attentes ne sont pas très élevées), mais Dr Rahal m’a convaincu de faire 2500 FUT au total et j’ai accepté.
Après l’opération, Dr Rahal m’a expliqué (en anglais, alors que Dr Pires parle français) qu’ils m’ont finalement mit 2775 greffons. Normalement, les chirurgiens demandent dans ces cas de payer pour le surplus de greffons.

Mon médecin montréalais m’avait expliqué qu’ils ne jettent aucun greffon, ce qui explique que souvent un nombre plus grand de greffons sont implantés. Je présume que c’est la même chose chez Rahal.

2.
Le matin de l’opération, Dr Pires m’a expliqué qu’il insisterait sur la moitié du devant de la tête car c’est ce qu’on voit le plus bien sûr.
J’ai accepté son plan, mais après l’opération je regrette un peu qu’on n’en ait pas mit un peu sur le vertex.
C’est l’aspect qui m’agace le plus actuellement. Mais on verra.
Je vais attendre la repousse (et avec l’aide du Minox 5% et le Propecia) pour voir ce que je vais faire ou non pour compléter le tout.

Vais-je retourner pour en ajouter sur le vertex ou simplement camoufler avec le Toppik et-ou un maquillage permanent discret, en attendant de retourner, peut-être, dans 3-5 ans pour une 3e greffe complémentaire?
Ou alors avec la bonne façon de coiffer peut-être que le tout va me convenir.
Il faut dire que je n’ai pas à ce sujet l’anxiété qu’ont certains hommes au début de la vingtaine.

J’estime qu’il me manque encore 1500 FUT sur le vertex pour que ce soit parfait.
C’est beaucoup d’argent, surtout pour mes moyens limités, mais c’est comme un “projet de vie” et je ne le regrette pas, pas pour l’instant du moins.

En comparaison, Frontal Tool (il avait 28 ans) avait encore beaucoup de cheveux sur le vertex, donc ses 3700 FUT placés surtout sur la moitié avant de la tête ont donné un résultat spectaculaire.
À remarquer que pour compléter le vertex, je pourrai choisir une autre méthode, comme le FUE (méthode du “punch”) qui convient pour cette région de la tête.

Les deux opérations se sont très bien déroulées.

L’opération chez Rahal a duré 6 heures, et naturellement je me suis endormi à quelques occasions pendant cette période.

À Montréal, l’opération avait duré presqu’aussi longtemps (4,5 heures) pour seulement 1100 greffons. Donc chez Rahal ils travaillent très vite.

J’étais prêt à retourner à Montréal le soir même, d’autant plus que ma mère m’accompagnait et qu’elle aurait pu conduire la voiture, mais Dr Rahal insiste pour voir ses patients le lendemain matin. Cela m’a un peu agacé.

Donc le lendemain matin, la rencontre a eu lieu et une employée m’a expliqué en détails les procédures et précautions à suivre dans les semaines suivantes.

Je n’ai eu besoin de prendre aucun médicament anti-douleur.

Il reste maintenant à attendre la repousse. Les cheveux greffés sont tombés après deux semaines (ce qui est normal), ils vont commencer à pousser au mois de juin, et nous pourrons juger du résultat en novembre, ou mieux encore en février 2014, car il faut attendre 2-3 cycles de pousse du cheveux, à partir de la date de début de repousse (juin) et chaque cycle dure trois mois.

En résumé, je suis très satisfait de mon expérience à la Clinique Rahal que je recommande vivement.

Comments

  1. Merci pour votre message, votre histoire est tres interessante! Je suis hâte de voire votre progres!

Post a Comment

*